FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres GroupesGroupes S’enregistrerS’enregistrer
ProfilProfil Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés ConnexionConnexion

 
Mini tornade dans le nord-médoc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum des pompiers girondins Index du Forum -> le forum des pompiers girondins -> Opérationnel
 
ciceron33
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 185
Localisation: Mérignac

MessagePosté le: 08/03/2007 09:01:21    Sujet du message: Mini tornade dans le nord-médoc Répondre en citant

INTEMPERIES. -- Une minitornade, aussi brève que violente, s'est abattue hier matin sur la commune de Talais. Aucun blessé n'est à déplorer, mais une vingtaine de maisons ont été endommagées

Les pompiers sont intervenus sur de nombreuses toitures dont les tuiles avaient été soufflées. Deux poteaux électriques ont été cassés et une centaine de mètres de câbles s'est retrouvée à terre. La toiture du bâtiment agricole a été détruite dans sa quasi-totalité


« J'ai vu ma voiture reculer sur plus d'un mètre. En face de mon salon, la porte a littéralement explosé, c'était impressionnant ! ». Installé depuis deux ans dans la rue du Bourg, le coiffeur Hubert Barrat n'avait jamais vu ça. Pas même dans le Midi de la France, sa région d'origine.
Hier, vers 11 heures, une minitornade a balayé pendant quelques secondes une partie de la commune du nord Médoc, dans un couloir orienté sud-ouest/nord-est, selon les pompiers. Aucune victime n'est à déplorer, mais ce phénomène météorologique d'une rare brutalité a entraîné des dégâts matériels nécessitant la mise en place d'un PC de crise dans les locaux de la mairie.
A 14 heures, Patrick Vina, commandant du groupement nord-ouest des pompiers, faisait état d'une vingtaine de maisons plus ou moins endommagées. « Nous avons donné des consignes pour intervenir en priorité sur les maisons habitées toute l'année, dit-il. Les résidences secondaires seront traitées dans un deuxième temps. »
Après évaluation de la situation, les dégâts se concentrent globalement sur une bande de deux kilomètres de long sur deux cents mètres de large. Le secteur sinistré est délimité par les routes du Stade et du Bourg, la rue du 11 Novembre et l'impasse des Ecoles. Des moyens assez conséquents (une échelle, deux fourgons pompe-tonne, une trentaine de pompiers...) ont été dépêchés sur les lieux.


Cheminées écroulées. Riverain de la route du Stade, Jean Martial, 82 ans, était devant sa porte d'entrée quand le coup de vent s'est produit. « J'ai vu une tuile venir cogner contre le coin de la porte. Je me suis reculé de quelques pas et j'ai entendu un bruit au niveau de la toiture. Ca a duré au total cinq secondes. »
C'est en sortant que cet agriculteur à la retraite a pris la réelle mesure des dommages. La violence du vent a été telle que la haie végétale bordant sa maison a été littéralement hachée. Une branche de platane a été sectionnée. Sur la toiture, deux cheminées se sont écroulées. Enfin, les tuiles de la grange ont volé sur plusieurs dizaines de mètres. « C'est la troisième fois que j'assiste à pareil phénomène. En 1972, j'ai vu partir mon hangar de 1200 mètres carrés, puis il y a eu la tempête de décembre 1999. Mais ça n'avait pas atteint un tel niveau de brutalité », commente-t-il.
Un peu plus loin, Christian Josselin a vu, lui aussi, la toiture de sa maison malmenée par la force éolienne. Devant son domicile, un poteau électrique sectionné barre la chaussée. Le câble court sur les tuiles.
Une équipe EDF était à pied d'oeuvre au milieu de l'après-midi pour effectuer des réparations sur le réseau basse tension (1). Alain Demarconnay, responsable de l'exploitation du réseau électrique en Gironde, a fait un point vers 17 heures : « Nous déplorons deux poteaux cassés, une centaine de mètres de câbles à terre et 95 clients privés d'électricité. Nos équipes sont au travail, tout sera rentré dans l'ordre d'ici à ce soir », indiquait-il.
Tout au long de la journée, des agents municipaux se sont également mobilisés pour rendre visite aux habitants sinistrés. Logiquement, la mairie ne devait reloger qu'une seule personne.
(1) Avant de se rendre à Talais, l'équipe EDF en question travaillait sur une ligne haute tension à Saint-Vivien-du-Médoc.

source: sud ouest
_________________
bonne participation a tous, en espérant que ce forum va vite vite évoluer
Revenir en haut
 

 
Publicité






MessagePosté le: 08/03/2007 09:01:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
 

Montrer les messages depuis:   
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum des pompiers girondins Index du Forum -> le forum des pompiers girondins -> Opérationnel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
 
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
 

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com RedSquare theme 1.0.3 © DoubleJ(Jan Jaap)